Fédération Nationale de l'Immobilier
/

Interview de Jean-Paul Girard dans les Affiches de Grenoble et du Dauphiné

Interview de Jean-Paul Girard dans les Affiches de Grenoble et du Dauphiné

05/03/2021

La position de la FNAIM de l'Isère sur l'encadrement des loyers

Interview de Jean-Paul Girard dans les Affiches de Grenoble et du Dauphiné

Entretien avec Jean-Paul Girard, président de la FNAIM Isère

Dans un entretien avec Les Affiches de Grenoble et du Dauphiné, Jean-Paul Girard, président de la FNAIM Isère explique que « le marché grenoblois ne ressemble en rien au marché de Paris et de Lyon. Nous sommes en train de créer une usine à gaz. » Il poursuit : « En zone tendue, comme c'est le cas pour la métropole grenobloise, les loyers sont déjà encadrés par la loi et le propriétaire bailleur ne peut pas augmenter le loyer comme il le souhaite. Certes, il peut y avoir des abus, notamment dans la location de particulier à particulier, mais les agences immobilières sont soumises à de nombreuses règles, qu'elles respectent, comme limiter l'augmentation de loyer entre deux locataires, en se basant sur l'indice de la construction ». Selon le président de la FNAIM Isère, « une zone tendue se définit par un déséquilibre marqué, quand la demande de logements est supérieure à l'offre. Dans l'agglomération grenobloise, ce n'est pas ce que les professionnels de la FNAIM constatent depuis une dizaine d'années. Ils sont même contraints de revoir à la baisse un grand nombre de loyers pour des logements qui sont libérés, afin de s'adapter à la demande et aux exigences du marché locatif. Et ce, alors que leurs clients bailleurs ont très souvent réalisé des travaux de rénovation et de mise en conformité de leur bien pour respecter les normes en vigueur. L'encadrement des loyers risque de décourager l'investissement locatif, ce qui aura des répercussions négatives sur le marché de l'immobilier et sur la construction de logements ».