Fédération Nationale de l'Immobilier
/

L'immobilier à Quaix-en-Chartreuse, Proveysieux, Le Sappey-en Chartreuse : des petits villages très demandés

Quaix-en-Chartreuse, Proveysieux, Le Sappey-en Chartreuse : des petits villages très demandés

12/04/2018

À une dizaine de kilomètres de Grenoble, ces communes de moins de 1 000 habitants formant le balcon sud de la Chartreuse sont très recherchées pour leur côté « nature ». Et les prix de l’immobilier sont plus attractifs que dans la vallée.

Quaix-en-Chartreuse, Proveysieux, Le Sappey-en Chartreuse : des petits villages très demandés

Des lieux propices à la randonnée et à la contemplation…
Situés tous les trois sur le territoire du Parc naturel régional de Chartreuse, les petits villages de Proveysieux, Quaix-en-Chartreuse et du Sappey-en-Chartreuse sont décorés de paysages de forêts et d’alpages. Proveysieux et Quaix-en-Chartreuse, à quelques kilomètres de distance, s’établissent en hameaux de moyenne montagne à environ 500 mètres d’altitude en moyenne.

Le Sappey-en-Chartreuse, à 1 000 mètres d’altitude, s’affirme comme une station-village familiale qui a conservé son caractère préalpin. Depuis le Saint-Eynard, son fort perché à 1 338 mètres d’altitude, s’ouvre une vue panoramique sur la vallée de Grenoble, le Grésivaudan et les Alpes jusqu’au Mont-Blanc.
C’est ce côté « nature » qui attire les nouveaux résidents, la qualité de vie offerte, ainsi que la proximité des commodités, Saint-Égrève et Grenoble n’étant pas très loin.
« Les personnes qui travaillent sur la Presqu’île scientifique de Grenoble cherchent à s’installer plutôt à Quaix ou à Proveysieux, affirme Jean-Yves Lamarca, responsable de l’agence immobilière Yves Lorinquer Immobilier, à Saint-Égrève. Les salariés qui se rendent dans la zirst de Meylan préfèrent Quaix ou Sarcenas, à proximité. Ces villages sont très demandés par une clientèle assez jeune. Les prix immobiliers sont plus attractifs qu’en bas. »


DES TRANSACTIONS RARES À 450 000 EUROS
Avec un budget compris entre 300 000 et 450 000 euros, il est possible d’acheter à Proveysieux ou à Quaix une belle maison en pierre qui ne nécessite pas de travaux.
L’agence Yves Lorinquer a vendu à Proveysieux une maison ancienne de 146 m2, avec 439 m2 de terrain, au prix de 230 000 euros. Mais il fallait prévoir entre 50 000 et 60 000 euros pour refaire l’électricité, installer le double vitrage, etc.

" Les transactions au-delà de 450 000 euros sont rares. » Au Sappey, on peut trouver des maisons de village aux alentours des 250 000 euros. Une alternative pour les budgets qui ne peuvent se loger dans la très chère ville de Corenc, en contrebas."

Les prix peuvent varier d’un hameau à l’autre. « À Proveysieux, après le hameau du Gua, les prix baissent car on s’éloigne des commodités. Lorsque l’on se rapproche de Saint-Égrève, les prix sont un peu plus élevés. Au Sappey, le hameau du Churut est l’un des plus cotés. J’ai vendu une petite maison de 84 m2 pour 320 000 euros. Elle avait une très belle vue dégagée, avec une exposition plein sud, tout en étant proche du centre du village », explique-t-il.
Les terrains d’une superficie de 1 300 m2 se négocient autour des 170 000 euros à Quaix. Il y a peu d’appartements dans ces secteurs. « Quaix et Le Sappey tendent à s’urbaniser et délivrent quelques permis de construire afin d’attirer des familles notamment pour préserver les classes
dans les écoles. On commence à trouver quelques petits verticaux, remarque-t-il, mais la maison reste l’offre la plus abondante, même si elle se fait rare vu la demande. »

Pour en savoir plus, n’’hésitez pas à contacter nos agences immobilières à Saint-Égrève

Vous cherchez un bien immobilier dans le Grésivaudan ?

Consultez également nos offres : immobilier Crolles | immobilier Allevard | immobilier Chapareillan