Fédération Nationale de l'Immobilier

Louer, investir, habiter en montagne

La montagne : les loisirs, les grands espaces, l'ambiance chaleureuse des stations... Suivez nos conseils pour investir, louer ou vivre à l'année en montagne !

Louer en station via Internet, mais pas que !

Tout commence par une petite semaine de ressourcement en station. Été comme hiver, la montagne saura vous apporter le quota d’oxygène nécessaire à votre bien-être ! Pour cela, quelques clics sur les sites de vos agences immobilières spécialisées vous donneront accès aux offres de locations disponibles dans la station de votre choix.


La réservation, et même le paiement sécurisé en ligne, sont aujourd’hui proposés par la plupart des agences Fnaim 38. « Internet est un outil de plus en plus répandu pour la location de vacances, précise Anne Giverdon, agent immobilier à l’Alpe d’Huez (Giverdon Immobilier). Aujourd’hui, plus de 40 % de nos clients utilisent Internet jusqu’au paiement en ligne. Dès validation, le contrat de location est envoyé par mail avec mention des instructions à suivre le jour de l’arrivée. Mais pour la majorité, le doublage par téléphone reste encore un moyen de sécuriser l’opération et de nouer une relation de confiance avec un professionnel. »


Sachez que votre agent immobilier Fnaim est habilité à vous proposer des prestations touristiques, ce qui n’est pas le cas d’un particulier. En hiver, par exemple, le transport (sauf avion), le forfait de ski, la location du matériel, les cours, peuvent faire partie d’un package à prix négocié. Effi cacité garantie pour plus de temps passé sur les pistes ! Adeptes des courts séjours à la dernière minute, vous pouvez réserver hors périodes de vacances scolaires à des prix avantageux. Mais vous êtes de plus en plus nombreux… N’attendez tout de même pas la veille !

Investir en montagne, d’abord un plaisir

Après plusieurs séjours en montagne, l’envie vous titille… Vous disposez de quelques liquidités et décidez d’acquérir enfin votre pied-à-terre dans le village ou la station de vos rêves.

« L’investissement en montagne est avant tout un investissement plaisir. On achète pour sa consommation personnelle, tout en pouvant concéder quelques semaines de location pour couvrir les charges et les frais de gestion, précise Anne Giverdon. La majorité des acquéreurs résident autour de Grenoble, Lyon, Saint-Étienne ou Valence, un périmètre qui leur permet une bonne accessibilité à leur logement, notamment le week-end. »

En montagne, encore plus qu’en ville, l’emplacement de votre logement de vacances est primordial ! Si vous en avez les moyens, privilégiez le pied des pistes : vous y viendrez plus souvent ; de même, vous le louerez plus facilement et jusqu’à deux fois plus cher ! « Le taux d’occupation d’un logement situé au pied des pistes avoisine les 100 % pendant les 12 à 16 semaines de la saison d’hiver. Il est rapidement dégressif lorsqu’on s’éloigne du centre de la station. »

Si les stations d’altitude (Val d’Isère, Courchevel, Chamonix…) ne sont pas à portée de votre budget (10 à 20 000 € le m2), visez moins haut ! Les stations plus familiales de l’Oisans (Les Deux-Alpes, l’Alpe-d’Huez, 3 000 à 7 000 € le m2), ou voisines de Grenoble (Chamrousse, Les-7-Laux, Villard-de-Lans, 1 800 à 3 500 € le m2), offrent peut-être moins de remontées mécaniques mais sans doute plus de charme…

« Malgré la diminution du nombre d’acquéreurs ces dernières années, l’achat de montagne représente un placement de confiance et de plaisir. En effet, le marché, après une forte baisse depuis les années 2007-2008, est resté relativement stable. L’achat est souvent motivé par une capacité d’autofinancement suffisante et s’accompagne y d’offres bancaires aux taux d’intérêt particulièrement attractifs », analyse Luc Baud, agent immobilier à Villard-de-Lans (Baud-Immobilier).
Alors faites-vous plaisir ! Et si vous poussiez votre envie encore plus loin ?… Avez-vous déjà songé vivre à la montagne ?

La montagne, terre d’accueil à l’année

Vivre à Lans-en-Vercors, à Saint-Hilaire-du-Touvet, au Sappey-en-Chartreuse ou encore à Chamrousse, et travailler à Grenoble, est une option séduisante pour les familles actives qui souhaitent se mettre au vert.


Sur l’ensemble du plateau du Vercors (Villard-de-Lans, Lans-en-Vercors, Corrençon-en-Vercors, Méaudre), aussi appelé “le massif des Quatre-Montagnes”, un logement sur trois est une résidence principale. Près de 1 800 personnes y habitent tout en exerçant une activité professionnelle dans l’agglomération. Parmi elles, des jeunes cadres avec enfants ayant fait le choix de s’offrir une nouvelle vie après avoir réuni un capital de départ.


« Les communes des Quatre-Montagnes se pourvoient d’un PLUi (plan local d’urbanisme intercommunal) qui va permettre de contrôler les autorisations de construire et d’imposer un style architectural bien marqué, afin de préserver l’harmonie et l’activité agricole du plateau. Ici, le tourisme de montagne n’est pas tout. Il existe une vie à l’année, des équipements sportifs, des structures d’accueil pour les enfants (crèches, écoles, collège, lycée comptant 1 000 élèves…). Rien n’est fermé hors saison. La population, en croissance, reste locale ou issue des départements proches. Une rare clientèle étrangère vient ici pour l’authenticité et le dépaysement », décrit Luc Baud, lui-même installé à Villard-de-Lans depuis douze ans.


Pour ce qui est de l’offre immobilière, elle a été alimentée ces huit dernières années par des logements neufs (au prix moyen de 3 500 € le m2), mais elle compte également une grande diversité de biens anciens aux belles prestations (entre 2 et 3 000 € le m2) ou à rénover (1 800 € le m2). De la vieille ferme à réhabiliter à l’appartement tout confort (balcon, garage…), la résidence principale que vous recherchez se trouve peut-être là, un peu plus en altitude que vous ne l’imaginiez !