Fédération Nationale de l'Immobilier

7 étapes pour devenir propriétaire d'un bien

De l’élaboration de votre projet à la signature de l’acte authentique de vente, les étapes sont nombreuses avant de devenir propriétaire de votre bien immobilier.
Pour optimiser et sécuriser votre achat, faites-vous accompagner par des professionnels !

1. Définir son projet

Vous projetez d’acheter un appartement trois pièces à Grenoble avec peu de travaux, un garage, une école à proximité… Si pour vous les choses sont claires, le bien que vous convoitez existe-t-il dans le budget dont vous disposez ?

Un rendez-vous découverte avec un agent immobilier s’impose pour affiner votre projet, en étudier la faisabilité compte tenu du marché. Au besoin, votre interlocuteur affine et/ou redessine votre cahier des charges, en confrontant vos critères à son expérience terrain. Il effectue pour vous une présélection de biens susceptibles de vous convenir et vous assiste dans vos démarches de recherche.

2. Fixer son prix

Avec votre agent immobilier, vous parlez budget, jusqu’à déterminer un prix d’achat adapté, selon votre état d’endettement (montant du prêt que vous pouvez obtenir de la banque compte tenu de votre apport et de vos revenus) et vos souhaits d’endettement (quelle mensualité souhaitez-vous rembourser ? sur quelle durée ?). Il vous donne des informations sur les dispositifs fiscaux qui pourraient s’appliquer en votre faveur ; informations qui vous seront précieuses lorsque vous lancerez votre recherche de crédit.

3. Cibler et optimiser les visites

Combien de visites devrez-vous effectuer pour trouver celui qui vous convient ? Êtes-vous de ceux qui veulent tout voir ou de ceux qui ne se déplacent que si tous les critères sont satisfaits ? Votre agent immobilier vous apprend à cibler vos visites en vous proposant une sélection d’offres susceptibles de correspondre à vos envies. C’est également lui qui organise et coordonne les visites, pour un gain significatif de temps et d’efficacité !
« Aujourd’hui, les agences adhérentes Fnaim 38 fonctionnent en réseau et sont en veille quotidienne sur l’évolution du marché. C’est pour nos clients la garantie d’un large choix et d’une excellente réactivité », précise Lionel Goncalves (Arava Immobilier & Patrimoine).
Vous l’aurez compris, pas besoin de frapper à de nombreuses portes… La bonne porte suffit !

4. Négocier le prix d’achat

C’est fait ! Vous avez trouvé le bien que vous attendiez. L’étape suivante consiste à proposer au vendeur un prix adapté.Pour toute offre publiée par l'intermédiaire d'une agence, il faut savoir que le prix affiché est le prix du marché. Votre agent immobilier ou votre notaire vous donnera toutefois les arguments susceptibles d'orienter une discussion avec le vendeur.

5. Signer l'avant-contrat

Dès accord sur le montant de la transaction, il est temps pour votre agent immobilier ou votre notaire de préparer l'avant-contrat (compromis ou promesse de vente*). Cette étape obligatoire de la transaction immobilière comprend la rédaction du document et le recueil auprès du vendeur de tous les justificatifs nécessaires à la vente : titre de propriété, taxe foncière, diagnostics techniques (plomb, amiante...), et, pour tout bien en copropriété, procès-verbaux d'AG, règlement de copropriété, carnet d'entretien et état descriptif, montant des charges, état daté, etc. (A noter que la loi Alur de mars dernier a fortement allongé la liste des pièces nécessaires, afin d'offrir à l'acquéreur de meilleures garanties.)

La signature de l'avant-contrat se déroule en agence immobilière ou à l'office notarial. Dans le même temps, vous devez lancer activement votre recherche de crédit auprès de plusieurs banques.

6. Obtenir l'offre de prêt

S'ouvre maintenant une longue période de 2 à 3 mois.

Votre avant-contrat en main, vous disposez maintenant d'un mois pour obtenir de la banque de votre choix une offre de prêt. Vous devez négocier le taux du crédit et souscrire une assurance obligatoire. Vous devez également fournir à votre créancier une garantie sur le bien financé : votre agent immobilier vous aide à choisir parmi les quatre options qui s'offrent à vous, la caution bancaire, le crédit logement, l'hypothèque ou l'inscription en privilège prêteur de deniers.

Un mois est également nécessaire entre le dépôt du dossier de demande et l'émission de l'offre. Celle-ci est valable 30 jours mais vous devez tout de même attendre le 11ème jour avant de l'accepter (datez, signez, et renvoyez le tout à la banque).

Pendant ce temps, le notaire de votre vendeur adresse une déclaration d'intention d'aliéner (DIA) à la collectivité publique (généralement la mairie). Celle-ci peut faire appliquer sont droit de préemption qui lui permet d'acquérir le bien immobilier à votre place. Sans réponse dans un délai de deux mois, la commune renonce à son droit et le bien vous est acquis.

7. Signer l'acte authentique de vente

C'est le grand jour où vous devenez propriétaire de votre bien immobilier. La signature de l'acte authentique se déroule à l'étude notariale en présence du vendeur et de l'acquéreur, de leur(s) notaire(s) et de votre agent immobilier. Ce dernier a pris soin, juste avant la signature, de vous refaire visiter le bien pour effectuer les relevés de compteurs ainsi qu'un état des lieux. Vous adressez au notaire un ordre de virement couvrant la totalité du prix de vente (moins les sommes déjà versées) et les "frais de notaire". En échange, vous vous voyez remettre les clés de votre bien. Trois mois ont passé depuis la première visite... Et vous voici enfin chez vous !

*Compromis ou promesse ?
Description et prix du bien, adresse, montant de la somme versée, date limite de la signature définitive, conditions suspensives, servitude éventuelles... Les mentions devant figurer dans la promesse et dans le compromis sont les mêmes. Dans les deux cas, l'acquéreur verse une somme au rédacteur de l'acte et dispose d'un délai de rétractation de sept jours, durant lequel il peut récupérer la somme acquittée. La différence porte sur l'engagement de l'acquéreur passé le délai de rétractation. Avec la promesse (dite "unilatérale"), l'acquéreur peut encore renoncer à son achat, mais il perd la somme qu'il a versée. Avec le compromis, il ne peut plus faire marche arrière.
 

Nos agents immobiliers sont là pour vous aider dans votre recherche de biens pour cela transmettez nous vos critères de recherche !

Pour aller plus loin ...

Découvrez les agences immobilières de l'Isère adhérentes à la Fnaim38

Consultez aussi nos annonces de biens à la vente en Isère

 

N'oubliez pas de créer votre compte sur la FNAIM38 pour sauvegarder vos recherches et ne louper aucunes offres grâce à nos alertes mails et sms !